Dans ce guide complet, vous trouverez toutes les informations que vous devriez savoir pour vous aidez à choisir une mutuelle santé qui soit vraiment adaptée à vos besoins.

Comprendre la mutuelle santé

Les dépenses de santé ne cessent de grimper avec la flambée des prix des actes médicaux, des chirurgies ou encore des médicaments. Tandis que la Sécurité Sociale prend en charge une partie ou l’intégralité de vos dépenses de santé, le montant qui reste à charge est énorme. Les mutuelles ont compris cela, et c’est les principales raisons pour lesquelles, elles proposent une couverture santé supplémentaire.

Assurant ainsi un confort et une sécurité, une mutuelle sert à prendre en charge ou compléter les remboursements de l’Assurance Maladie.

Sur le marché de la complémentaire santé, on retrouve plusieurs types de mutuelles :

Mutuelle santé Individuelle

Vous pouvez adhérer à une mutuelle individuelle par le biais d’une compagnie d’assurance ou en effectuant un devis mutuelle en ligne.

Mutuelle optique

Une mutuelle se charge de vous rembourser vos frais de santé, contre une cotisation. Souscrire une complémentaire santé aide à assurer au mieux sa santé et limiter ses dépenses. Si la sécurité sociale rembourse bien certains soins, le poste optique en revanche ne bénéficie pas du même avantage. Quelle garantie choisir pour réduire ses frais optiques ?

Mutuelle classique ou mutuelle optique ?

Concrètement, une assurance santé classique propose des remboursements, selon la convention souscrite sur différents postes médicaux (dentaires, optique, médecines douces, grossesse). La prise en charge est alors évaluée en pourcentage, en fonction du tarif de convention de l’assurance maladie.

A l’inverse, une mutuelle optique vous propose un renfort en optique, des remboursements forfaitaires annuels ou par consultation. L’avantage d’une mutuelle optique est que les frais de santé remboursés se rapprochent des frais réels, vous permettant un remboursement intégral. En complément d’une prise en charge renforcée pour vos lunettes ou lentilles, la mutuelle optique prend en charge vos consultations chez l’ophtalmologue même si elle est réalisée hors parcours de soins coordonnés.

Comment choisir sa mutuelle optique ?

Pour éviter d’alourdir vos dépenses en optique, il est fortement conseillé d’effectuer plusieurs devis mutuelle et par la suite un comparatif mutuelle en ligne.

Certaines complémentaires santé haut de gamme proposent des taux de remboursement allant jusqu’à 400 % sur l’optique. Face au tarif de convention dérisoire du régime obligatoire en optique, le montant remboursé est minime. En guise d’exemple, le tarif de convention pour les montures s’élèvent à 2.40 euros et 16.80 euros pour les verres. Pour une paire de lunette qui coûte 200 euros, 123.20 euros resteront à votre charge. En revanche, une mutuelle optique, selon la garantie souscrite peut vous proposer un forfait annuel d’au moins 300 euros.

Mutuelle dentaire

Le dentaire étant une branche médicale importante compte environ 10 % des dépenses de santé.
Hormis les soins courants tels que caries ou détartrage de routine, fixes et remboursés à hauteur de 70% par le régime obligatoire, l’assurance maladie rembourse mal les soins dentaires.

Pour s’assurer d’un remboursement de frais dentaires coûteux, il se révèle donc plus économique de souscrire à une mutuelle dentaire surtout si vous avez des dépenses fréquentes au niveau des prothèses dentaires, de l’orthodontie ou de l’implantologie.

Remboursement mutuelle dentaire

Il y a plusieurs prestations et remboursements dentaire :

Les soins dentaires : le traitement de caries, le détartrage, la dévitalisation entre autres sont des soins qui sont remboursables à hauteur de 70 % sur la base du tarif conventionnel. Cependant la parodontologie (soin des gencives) et les soins esthétiques dentaires ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

L’orthodontie : Seuls les enfants de moins de 16 ans ont droit au remboursement pour l’orthodontie. Vous devez compléter une demande d’accord et l’adresser à votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Cette demande est à renouveler tous les 6 mois. Certains contrats mutuelle proposent des forfaits pour l’orthodontie adulte.

Les implants : L’implant est un des actes le plus dispendieux. C’est une prestation « hors-nomenclature », donc ni codifié, ni remboursé par le régime obligatoire. Il faut compter entre 1 000 et 1 500 € pour la pose d’un implant, et rajouter le prix de la couronne qui est pris en charge à 70% par le régime obligatoire. Ce poste nécessite donc une complémentaire dentaire pour être bien remboursé.

Les prothèses : Les prothèses dentaires (couronnes, bridge) sont prises en charge à 70 % par la sécurité sociale. Il est primordial de demander un devis à votre chirurgien dentiste mentionnant :

  • Le montant remboursé par le régime obligatoire
  • Le montant des honoraires
  • La description détaillée du traitement envisagé et le délai des prothèses.
  • Toutefois, il faut être prudent aux éventuels délais de carence et aux plafonnements qui se limite généralement à un ou deux actes par an.

Choisissez votre mutuelle en fonction de vos soins et besoins. Si vos soins dentaires sont fréquents, souscrivez à une mutuelle qui saura rembourser particulièrement bien vos dépenses dentaires.

  • Demandez toujours un devis préalable à votre dentiste.
  • Au niveau du remboursement, privilégiez celui sous forme de forfait plutôt qu’en pourcentage.
  • Et n’hésitez pas à utiliser le comparatif en ligne pour estimer les différentes garanties offertes par chacune d’entre elles.

Mutuelle Entreprise Obligatoire

Près de 60 % d’une mutuelle obligatoire est financée par votre entreprise. Économique, voir même très rentable, vous bénéficierez des avantages d’une mutuelle de groupe tout en ayant la possibilité de souscrire à une surcomplémentaire santé.

L’adhésion à une mutuelle d’entreprise suscite de nombreuses interrogations parmi les salariés. En effet, les conditions avancées lors de la souscription n’étant souvent pas transparentes, ce dispositif nécessite une analyse poussée de votre part afin de bénéficier les avantages de cette complémentaire santé.

Bon nombre de gens sont déjà affiliés à un organisme mutualiste individuel et se retrouvent contraints de souscrire à une mutuelle d’entreprise lors de l’embauche.

Mutuelle entreprise : Adhésion obligatoire ou facultative

La majorité des entreprises en France proposent à leurs salariés une couverture santé partielle ou totale, relevant des prestations d’une mutuelle santé. Bien qu’une mutuelle d’entreprise présente quelques avantages, contrairement à une mutuelle santé privée, les remboursements des soins s’effectuent de la même façon.

Si l’instauration de la complémentaire santé est effectuée avant votre arrivée dans l’entreprise, vous serez obligés d’y adhérer. Toutefois, il est important de noter que les mutuelles d’entreprises forment partie des mutuelles dites pas chères, comportant à la fois des avantages fiscaux et sociaux pour le salarié et l’employeur.

Si vous êtes déjà bénéficiaire d’une mutuelle santé individuelle, vous pouvez procéder à la résiliation de celle-ci, en justifiant votre adhésion mutuelle d’entreprise. Cependant, un délai de préavis de 30 jours doit être respecté lors de l’envoi de votre lettre de résiliation.

Mutuelle régie par le code de la mutualité

Les organismes de mutuelle sont à but non lucratives. En effet, régie par le code de la mutualité par la Mutualité Française, c’est un système de solidarité qui s’opère entre les membres. Le principe est simple, ceux qui sont en bonne santé contribuent pour venir en aide à ceux qui ont besoins d’une assistance santé.

En raison du faible remboursement de la Sécurité Sociale, on peut souscrire une mutuelle pour profiter de divers remboursements sur les frais de santé. Toutefois, vous devez vous poser certaines questions et bien analyser les offres afin de faire un meilleur choix.

assurance santé

Comment choisir sa mutuelle de sante ?

Vous devez d’abord effectuer un bilan de vos besoins et santé et ceux de votre famille.
Par la suite, vous pouvez faire une demande de devis en ligne pour trouver les offres qui répondent le plus à votre situation.
Avant de souscrire, soyez vigilant envers les pourcentages de prise de charge : a titre d’exemple, certains organismes de santé peuvent vous offrir un taux de remboursement qui ne dépasse pas les 200%, tandis que d’autres proposent 300% pour la même cotisation.

On doit également examiner les conditions en cas d’hospitalisation et dans ce cas, assurez-vous que vous recevrez une couverture pour la chambre particulière, frais sanitaires et dépassements honoraires, en cas de besoin. Tenez aussi compte de l’évolution de votre état de santé, surtout en cas de maladie prolongée (cancer, sida ou d’autres affections longue durée).
Compte tenu des frais de santé qui ne cessent d’augmenter, il est important d’avoir une bonne mutuelle santé. Or, si votre mutuelle santé n’est pas à la hauteur de vos attentes, soit en raison du tarif élevé ou des faibles niveaux de remboursement, vous avez le droit de changer de mutuelle.

Vous retrouverez en France un grand nombre de mutuelles, celles-ci vous proposent de différents tarifs et prestations.
Si vous trouvez que votre mutuelle est trop chère, il y a deux possibilités : soit votre mutuelle est mauvaise ou vous n’avez pas bien choisi votre organisme mutuelle.

Les mutuelles santé ouvrant leurs portes aux français ne manquent surtout pas. C’est donc à vous de faire jouer la concurrence pour tirer profit de la situation. Pour ce faire, vous n’avez pas besoin de vous déplacer d’une agence à une autre pour comparer les offres. Vous pouvez établir un devis en ligne et partir à la découverte d’offres mutualistes fortes intéressantes, avec des tarifs exceptionnels.

Le choix d’une mutuelle santé peut s’avérer fastidieux et très long car il existe sur le marché de nombreux organismes complémentaires et produits. Cependant, elle est primordiale pour un foyer car elle protège les membres de la famille contre les aléas de la vie.

La complémentaire que vous choisissez doit donc vous convenir en termes de besoins, tarifs et garanties.

Quelques conseils pour votre choix mutuelle

  • Evaluez vos besoins : Choisissez une formule adaptée à la nature de vos besoins et à leur fréquence. Adaptez aussi les garanties à votre budget, famille et habitudes médicales.
  • Etudiez les tarifs et les prestations : A savoir que certains organismes proposent un prix fixe quelque soit votre âge, d’autres augmentent tous les 5 ans et d’autres proposent un tarif suivant votre âge, celui de votre conjoint et ceux de vos enfants.
  • Comparez les garanties et les remboursements : Avantagez les devis qui mentionnent clairement les remboursements obtenus.
  • Les délais d’attente : la durée de vos remboursements et sur quels postes ? Vous pouvez aussi négocier les délais de carence pour les réduire, voire supprimer cette période variable décomptée.
  • Etudiez les « petits plus » : De nombreux contrats, notamment pour les seniors prévoient la prise en charge des actes d’ostéopathie et d’autres prestations non pris en charge par la sécurité sociale.
  • Privilégiez les assureurs qui ne font pas usage des questionnaires de santé.
  • Utilisez internet pour étudier la concurrence : Comparez aussi les différentes mutuelles à l’aide du comparatif en ligne. Cela vous permettra d’obtenir plusieurs devis, sans bouger de chez vous. Cependant, assurez-vous que le site sur lequel vous avez choisi de souscrire adhère à toutes les mentions légales.
  • N’hésitez pas à demander conseil à des spécialistes qui pourront vous faire bénéficier de leur expertise et vous accompagner dans votre démarche.
  • Si vous touchez des revenus modestes : Vous pouvez bénéficier d’une aide de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie pour payer votre complémentaire santé.
  • Pensez aussi à faire évoluer votre contrat : Faites des inventaires périodiques de vos besoins car vous pouvez être amené à augmenter vos besoins médicaux.

Avez-vous déjà une couverture santé ?

Toutefois, avant de souscrire à une mutuelle complémentaire, vérifiez que vous-même ou votre conjoint n’est pas déjà couvert par une mutuelle d’entreprise qui est encore plus avantageuse au niveau de la cotisation. Ce serait donc inutile de cumuler plusieurs mutuelles.

RMG Prévoyance

Comparateur mutuelle santé

Pour trouver les meilleurs services et tarifs, vous pouvez utiliser le comparateur mutuelle santé sur ce site. Outre le tarif de cotisation, vous devez également tenir compte des garanties santé proposées ainsi que les niveaux et délais de remboursement.

L’assurance santé vous apporte des remboursements intégraux sur vos dépenses de santé. Or, pour que la prise en charge soit optimale, le choix des prestations au moment de l’adhésion doit répondre à vos besoins de santé. N’ayant pas une grande connaissance dans le monde de l’assurance et de la mutuelle, il n’est pas toujours aussi simple de s’y orienter seul. Pour simplifier votre démarche, vous pouvez avoir recours au comparateur de mutuelle santé.

À quoi sert le comparateur ?

Des sites spécialisés dans l’assurance et la mutuelle placent à la disposition des internautes le comparateur mutuelles santé. Ce dispositif permet aux internautes de réaliser des simulations sur les offres mutuelles. Le comparateur fournit des informations sur la mutuelle, les garanties proposées, ses remboursements, le montant de cotisation, le tarif de couverture pour chaque acte de santé, les forfaits proposés en médecines auxiliaires et comment souscrire en ligne.

Informations à fournir pour comparer les mutuelles

Commencez par remplir le questionnaire. Ce formulaire permet de vous présenter des offres correspondant à votre profil et vous donne la possibilité de faire une comparaison des propositions mutuelles. Vous devrez inscrire les informations suivantes sur le formulaire : votre nom, prénom, sexe, date de naissance, coordonnées, régime social et identité de votre partenaire.
Avant de souscrire une assurance santé, il est important d’effectuer une analyse approfondie du contrat pour minimiser les risques d’une potentielle résiliation.

On retrouve deux principaux types de contrats d’assurance : le contrat de groupe et le contrat individuel.
Chaque accord présente ses propres conditions. A titre d’exemple, une adhésion individuelle couvre uniquement l’assuré et si vous avez une famille, elle ne profite en aucun cas des remboursements qui vous sont offerts, sauf si les membres sont considérés comme vos ayants-droits.

La mutuelle de groupe étend ses prestations aux membres de votre famille.

Vos enfants pourront recevoir des garanties pour les soins dentaires, optiques et pédiatriques. Ce type de mutuelle peut s’avérer obligatoire dans un cadre professionnel.
Les organismes de santé proposent plusieurs taux de remboursements qui sont inscrits sur votre contrat. A titre d’exemple, on peut recevoir une prise en charge de 150%, 200%, 300%, voire même 400% sur les dépenses médicales.

Changer de mutuelle

Généralement, les contrats d’assurances santé sont à reconduction tacite. La résiliation d’un contrat de mutuelle se fait donc selon certaines conditions, en respectant un délai de préavis de l’ordre de 2 mois. Il est également possible de résilier le contrat en fonction de la loi Châtel.

L’assuré à la possibilité d’établir une étude comparative pour comparer sa mutuelle avec d’autres offres en ligne. La mensualité sera automatiquement calculée, ainsi que les tarifs pratiqués. Néanmoins, il est noté que plusieurs critères sont pris en compte.

  • Les délais d’attente
  • Les frais de dossiers, et les droits d’entrée
  • Les avantages des bonus intelligent

En mutuelle, la fidélité ne paie pas.
Chaque année, les cotisations des mutuelles augmentent progressivement. C’est un réel défi à relever dans le cadre d’une recherche d’une complémentaire santé innovante qui apporte non seulement un confort mais, qui fera certainement profiter à plus d’un, une forte économie. Sur le marché de la complémentaire santé, un contrat reste compétitif que pour une durée de 3 ans. Et contrairement à une assurance auto : la fidélité ne paie pas dans le cadre d’un contrat d’une mutuelle. Tous les experts dans le domaine de l’assurance santé complémentaire disent qu’au bout de trois ans, le contrat n’est plus compétitif.

sécurité sociale

Aide à la complémentaire santé

Ils sont beaucoup à obtenir une aide à la mutuelle car les dépenses de santé ne cessent de croitre. Désormais, l’Aide Complémentaire Santé (ACS) ou le chèque santé vous aide à faire face à vos coûts de santé. Elle vous permet d’acquérir une mutuelle santé individuelle selon votre choix.

Cette aide donne ainsi droit à une réduction de votre cotisation de complémentaire santé.

Qui a droit à l’ACS ou le chèque santé?

Toute personne en revenu régulier, habitant en France depuis plus de 90 jours, et dont les ressources ne dépassent pas 20 % le seuil d’accès à la Couverture Maladie Universelle (CMU).

A savoir les revenus qui sont pris en compte sont ceux des personnes composant le foyer durant les 12 mois précédant la demande.

Le montant de l’aide à la mutuelle

La somme de l’aide varie en effet selon l’âge des bénéficiaires au 1er janvier de l’année. L’aide est donc accordée pour un an et est révisable annuellement.

  • Les moins de 16 ans ont droit à 100 euros
  • Les personnes de 16 à 49 ans ont droit à 200 euros
  • Les personnes de 50 à 59 ans ont droit à 350 euros
  • Les personnes de 60 ans et plus ont droit à 500 euros

Démarches pour l’aide à la mutuelle

Vous devez télécharger le formulaire (S37112), le remplir et ensuite le déposer à la caisse d’assurance maladie avec tous les documents nécessaires.

Vous pouvez aussi vous rendre directement à la sécurité sociale. Vous recevrez par la suite un chèque si vous avez droit à l’aide complémentaire santé. Si vous remplissez donc les conditions d’attributions, vous recevrez une ou plusieurs attestations selon votre situation familiale.

Vous aurez six mois pour faire votre choix mutuelle santé. Le chèque devra donc être remis à la mutuelle que vous avez choisi.